Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Recherche fondamentale, Santé

27 - 05 - 2016

Vers un anticancéreux innovant?

Des chercheurs de l'Inserm associés à l'université de Singapour ont créé des molécules potentiellement antitumorales contenant du ruthénium. Ce métal comme certains autres est toxique pour les cellules tumorales. Deux molécules (RAS-1H et RAS-1T) sont apparues efficaces in vitro et, qui plus est, par des modes d'action différents. L'étape suivante est la validation de leur activité antitumorale in vivo, sur modèle animal.