Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Santé

15 - 03 - 2018

Vacciner les jeunes éléphants contre un virus Herpès

Des chercheurs ont étudié la réponse immunitaire des éléphants d’Asie au virus herpès EEHV qui peut être mortel chez les jeunes animaux. Cette étude ouvre la voie à la mise au point d’un vaccin.

____________________________________________

 

Le virus herpès EEHV provoque en général une maladie chronique chez l’éléphant adulte, mais il peut aussi provoquer une maladie hémorragique mortelle chez le jeune, que ce soit en captivité ou dans le milieu sauvage. C’est la première cause de mortalité du jeune éléphant d’Asie en captivité.

 

Les traitements ne sont pas toujours efficaces, et un vaccin permettrait de protéger les animaux.

 

Mais avant de pouvoir mettre au point un vaccin efficace, il faut savoir comment l’immunité de ces animaux réagit au virus et parvient à les protéger. Des chercheurs ont réalisé une série d’études dans ce but sur des éléphants d’Asie.

 

Il a fallu tout d’abord valider une méthode de mesure de l’activité des lymphocytes T et créer les réactifs capables d’identifier les lymphocytes CD4 et CD8 de l’éléphant d’Asie.

 

L’équipe a ensuite pu mesurer la réponse immunitaire au virus EEHV d’éléphants en bonne santé et qui avaient été contaminés dans le passé.

 

Ils ont découvert que trois protéines du virus étaient immunogènes : gB, E40 et la principale protéine de la capside. Ces trois constituants du virus provoquent des réponses de type interféron gamma produites essentiellement par des lymphocytes CD4.

 

 

 

 

Cette étude a donc permis de découvrir le type de réponse immunitaire qui protège l’éléphant d’Asie du virus Herpès EEHV.

 

C’est une information essentielle pour la mise au point d’un vaccin. Il faut savoir que les éléphants d'Afrique sont aussi sensibles au virus EEHV et que le vaccin pourrait les protéger eux aussi.