Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Recherche Animale. Recevez une fois par mois un sujet d'actualité détaillé.

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Santé

11 - 01 - 2018

Vacciner les chiens contre le cancer : un projet risqué et potentiellement à fort impact

L’université d’Arizona va financer l’étude d’un vaccin préventif contre le cancer chez le chien de compagnie.

 

Le cancer est la principale cause de décès chez le chien de compagnie. Certaines races atteignent un taux de cancer de 40%.  

 

Des chercheurs ont mis en évidence une cible vaccinale potentielle commune à tous les cancers. Ils ont testé l’efficacité d’un vaccin contre cette cible sur modèle souris et son innocuité chez le chien. Reste à tester son efficacité chez le chien. C’est l’objet de l’essai que l’université d’Arizona a accepté de financer à hauteur de 6,4 millions de dollars.

 

Cet essai inclura 700 chiens d’âge moyen qui recevront le vaccin ou un placebo. Ces animaux continueront à vivre avec leurs propriétaires et recevront un examen clinique complet deux fois par an pendant la durée de l’essai prévue sur cinq années.

 

 

 

Si l’essai fonctionne, le vaccin sera proposé à l’usage vétérinaire et l’étape suivante pourra être un essai clinique chez l’humain.

 

En effet, le cancer du chien est comparable au cancer humain et le système immunitaire du chien répond aux vaccins et aux tumeurs comme celui de l’humain. Si le vaccin fonctionne chez le chien, il pourrait fonctionner chez l’humain.

 

Pourquoi commencer par un essai chez le chien ? Principalement parce que chez le chien le cancer se développe beaucoup plus vite que chez l’humain, chez qui le même essai demanderait quinze à vingt ans au lieu de cinq années.