Newsletter

Vous êtes ici

Institutions, Méthodes alternatives, Réglementation, Santé

31 - 01 - 2018

Une stratégie pour bâtir la toxicologie du XXIème siècle

Aux Etats-Unis, le comité de coordination interagences sur la validation des méthodes alternatives (ICCVAM) a publié son plan stratégique pour une nouvelle approche de l’évaluation de la sécurité des produits chimiques et médicaux.

 

L’ICCVAM précise dans un rapport daté de janvier 2018 l’approche stratégique qui doit permettre de protéger et améliorer la santé publique par l’évolution des méthodes de l’évaluation toxicologique, vers une prédictivité accrue et une réduction de l’utilisation d’animaux.

 

Trois objectifs ont été identifiés :

  •      - Développer la recherche de nouvelles méthodes de façon anticipée et pas seulement au cas par cas et en cas de besoin seulement, en anticipant les besoins, en débloquant des budgets et en développant la communication entre chercheurs et industriels
  •      - Assurer une collaboration entre les industriels, la recherche et les agences fédérales sur la façon de mettre au point des méthodes efficaces, flexibles et robustes ce qui garantira qu’elles seront utilisées
  •      - Promouvoir la reconnaissance réglementaire fédérale et internationale des nouvelles méthodes pour qu’elles deviennent la norme.

 

 

 

 

Ces trois objectifs peuvent paraître complexes, mais ils expriment avec réalisme les problèmes scientifiques, techniques, économiques et réglementaires rencontrés pour faire évoluer les méthodes en toxicologie réglementaire. La simple mise au point d’une méthode, fût-elle efficace, ne suffit pas. Elle doit être adoptée par les industriels et reconnue par tous les pays.

 

Ce rapport stratégique par sa vision réaliste favorisera l’évolution des méthodes d’évaluation de la sécurité des produits vers plus de prédictivité et une réduction de l‘utilisation d’animaux aujourd’hui encore incontournable.

 

La structure équivalente à ICCVAM en Europe est ECVAM.