Newsletter

Vous êtes ici

Santé

06 - 06 - 2017

Une nouvelle voie pour prévenir les cancers, testée chez la souris

Seule une partie de nos 20000 gènes est active dans une cellule à un moment donné, des régions de l’ADN activant les gènes en fonction de nos besoins.

Des chercheurs se sont intéressés à une région d’ADN liée à plusieurs cancers (prostate, sein, colon) qui existe chez la souris et chez l’humain. Ils ont supprimé cette région chez des souris et ont constaté que les animaux étaient beaucoup moins susceptibles à plusieurs types de cancers et que leur santé n’était pas altérée.

Ces résultats encouragent les chercheurs à découvrir des substances capables d’avoir le même effet chez l’humain pour prévenir ou traiter des cancers.