Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques

02 - 06 - 2016

Une nouvelle piste contre le staphylocoque doré ?

Des chercheurs du CEA, du CNRS, d’Aix-Marseille Université et de l’INRA ont découvert, à l’aide d’expériences in vitro, comment le staphylocoque doré (une bactérie pathogène) “absorbe” les métaux environnants, tels que le zinc, le nickel et le cuivre, essentiels à sa survie. Et c’est grâce à la staphylopine, une molécule synthétisée par le microbe qui capte les métaux de l’hôte et les importe dans la cellule bactérienne. La connaissance de ce mécanisme est un premier pas vers la fabrication d’un antibiotique.