Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Santé

08 - 09 - 2014

Une nouvelle cible pour traiter la schizophrénie

Des chercheurs ont étudié sur un modèle rat de schizophrénie l'effet de l'inactivation d'une protéine du cerveau connue pour être un facteur de risque pour la schizophrénie chez l'homme. Cette inactivation a entraîné une forte diminution des altérations associées à la maladie. Ceci désigne cette protéine comme une nouvelle cible pour traiter la schizophrénie chez l'homme.