Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Santé

05 - 07 - 2018

Un traitement de l’emphysème pulmonaire ?

Une étude chez la souris indique qu’un médicament utilisé pour certains cancers pourrait traiter l’emphysème.

_____________________________________

 

L’emphysème est une maladie des poumons qui détruit les alvéoles et mène à une insuffisance respiratoire. Le tabac en est la première cause. Il n’existe pas de traitement qui permette la guérison.

 

 

 

 

Le plérixafor est un médicament utilisé pour traiter certains cancers des cellules du sang. Il provoque une mobilisation des cellules souches progénitrices (HPC) de la moëlle osseuse et une augmentation du nombre de cellules pluripotentes dans la circulation sanguine.

 

Des études réalisées chez le patient ont montré qu’une diminution des HPC dans le sang était associée à une aggravation de l’emphysème. Les médecins ont supposé que la diminution des HPC pouvait diminuer la capacité de réparation des poumons.

 

Des chercheurs ont étudié cette hypothèse sur un modèle souris d’emphysème pulmonaire lié à l’exposition à la fumée de cigarette pendant 24 semaines. Une partie des animaux recevait le plérixafor, l’autre non.

 

Il a été observé :

             - une chute des HPC chez tous les animaux dès le début de l’étude

             - une remontée du nombre d’HPC après deux semaines chez les animaux traités

             - pas de signe d’inflammation pulmonaire chez les animaux traités contrairement aux non traités

             - une amélioration des signes cliniques liés à l’emphysème chez les animaux traités.

 

Cette étude confirme sur modèle souris l’hypothèse d’un effet protecteur du plérixafor sur l’emphysème pulmonaire et propose un mécanisme d’action. Les chercheurs souhaitent que ce médicament soit évalué chez le patient.

 

https://www.readbyqxmd.com/read/29745251/amd3100-ameliorates-cigarette-smoke-induced-emphysema-like-manifestations-in-mice

https://www.eurekalert.org/pub_releases/2018-07/aps-sct070318.php