Newsletter

Vous êtes ici

Recherche animale, Santé

13 - 06 - 2013

Un simple essai chez le chien détecte un risque supplémentaire lié au bisphénol A

Des chercheurs de l'INRA et de l'Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse ont montré par un simple test chez le chien que le bisphénol A passait de façon massive dans l'organisme quand il était mis en contact avec la muqueuse buccale. Le chien est un bon modèle pour évaluer l'absorption au niveau de la bouche. Ce résultat alourdit encore le dossier sur le danger du bisphénol A.