Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Santé

05 - 04 - 2018

Un nouveau coronavirus du porc

Un nouveau coronavirus transmis par les chauve-souris a tué 25000 porcelets en Chine en 2016 et 2017.

___________________________________

 

Le coronavirus du SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) SARS-CoV est apparu en Chine en 2002, transmis aux humains par une chauve-souris rhinolophe. Il a touché 8000 personnes et 774 sont décédées de défaillance respiratoire sévère. Aucun cas n’a été identifié depuis 2004.

 

Un nouveau coronavirus nommé swine acute diarrhea syndrome coronavirus (SADS-CoV), porté par la même espèce de chauve-souris vient d’être découvert en Chine. Il provoque une diarrhée aigüe et a tué en 2016 et 2017 près de 25000 porcelets. Il ne semble pas infecter les humains.

 

 

Les premières analyses effectuées en octobre 2016 sur des porcs malades ou morts laissaient suspecter le virus PEDV, un coronavirus commun du porc. Mais en 2017, la mortalité par diarrhée persistait alors que le virus PEDV n’était plus détecté. C’est alors que le virus SADS-CoV a été identifié.

 

En comparant la séquence génétique de ce virus à celle d’autres virus, il est apparu qu’elle était similaire à celle d’un coronavirus découvert en 2007 chez la chauve-souris. Enfin, une recherche sur des spécimens de chauve-souris collectés de 2013 à 2016 a montré que 71 des 596 animaux (12%) en étaient porteurs.

 

Aucun des travailleurs en contact avec les porcelets contaminés ne s’est révélé positif pour le SADS-CoV.

 

Actuellement six coronavirus peuvent causer des maladies chez l’humain dont seulement deux, le SARS-CoV et le MERS, ont causé des épidémies avec mortalité.

 

La mise en évidence de ces nouveaux virus est indispensable à la protection des populations humaines et animales qui pourraient en être les victimes.

 

https://www.nih.gov/news-events/news-releases/new-coronavirus-emerges-bats-china-devastates-young-swine

https://www.nature.com/articles/s41586-018-0010-9