Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Santé

26 - 01 - 2018

Un médicament contre l’hépatite B est efficace contre le Zika sur cellules humaines et chez la souris

Un médicament utilisé pour traiter l’hépatite B s’est avéré efficace pour protéger in vitro des cellules neurales humaines infectées par le virus ZIKA et éviter in vivo la transmission du virus aux fœtus chez la souris.

 

Les épidémies dues au virus Zika ont été associées à un taux élevé d’anomalies congénitales. Des vaccins sont à l’étude et un médicament approuvé pour le traitement de l’hépatite C, le sofosbuvir, s’est récemment révélé efficace in vivo et in vitro contre ce virus.

 

Les chercheurs ont voulu savoir si ce médicament pouvait éviter la transmission par voie placentaire et protéger les cellules nerveuses du fœtus.

 

Ils ont utilisé des cellules progénitrices neurales humaines (NPC) qui sont des cellules pluripotentes qui produisent les neurones et d’autres cellules du cerveau. Ils ont constaté que le sofosbuvir guérissait les cellules infectées et restaurait leur réponse antivirale.

 

Ensuite, ils ont utilisé un modèle de souris immunodéficiente infectée par le virus. Dans le modèle, le sofosbuvir a diminué la charge virale plasmatique et aucune trace de virus n’a pu être détectée sur les fœtus. Le sofosbuvir a donc stoppé la multiplication du virus ainsi que la transmission aux fœtus.

 

 

 

Les recherches se poursuivent pour aboutir à l’utilisation dans un délai bref de ce médicament, déjà autorisé dans d’autre indications, pour traiter les infections par le virus Zika.