Newsletter

Vous êtes ici

Recherche animale, Santé

12 - 12 - 2014

Un mécanisme de défense naturelle contre le paludisme

Une équipe portugaise a démontré grâce à des expériences sur la souris que la flore intestinale constitue une barrière naturelle contre le paludisme. Certaines bactéries présentes dans l’intestin provoquent la production d’anticorps qui reconnaissent et éliminent le parasite Plasmodium, responsable du paludisme chez l’humain.