Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Santé

01 - 06 - 2016

Un effet surprenant de la morphine

Les opioïdes sont utilisés pour traiter certaines douleurs. Or une étude menée chez le rat a montré que la morphine prolongeait de plusieurs mois la douleur neuropathique. On a ainsi découvert que la morphine activait les cellules microgliales de la moelle épinière qui entretenaient ensuite une réaction inflammatoire chronique. Cette découverte importante doit être prise en compte dans le cadre de l'utilisation de la morphine chez le patient.