Newsletter

Vous êtes ici

Santé

21 - 09 - 2016

Traiter l’anémie

L’anémie correspond à un déficit en hémoglobine dans le sang. Elle entraîne de la faiblesse. Dans un certain nombre de cas elle peut être traitée par l’érythropoïétine (EPO), mais environ 150000 patients en Europe résistent à ce traitement. Chez ces personnes le fer est stocké et ne peut pas être utilisé par l’organisme pour produire de l’hémoglobine. La protéine hepcidine est responsable de ce blocage du fer. Un projet européen a donc testé in vitro et in vivo une substance (PRS-080) qui inactive l’hepcidine. Sur des modèles animaux (rat) PRS-080 a permis la libération du fer, son utilisation par l’organisme et a corrigé l’anémie. Une étude de toxicité 28 jours a par ailleurs montré son innocuité. Dans un essai clinique de phase 1, PRS-808 a été bien tolérée et on a observé une diminution d’hepcidine et une augmentation du fer libéré dans le sang.

Cette substance est maintenant testée sur des patients anémiques.