Newsletter

Vous êtes ici

Santé

22 - 09 - 2016

Thérapie génique de la DMLA : des avancées chez le macaque

La DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) est une maladie de la rétine qui entraine une perte de la vision centrale. Elle touche 10% des 65-75 ans. La thérapie cellulaire qui consisterait ici à implanter des cellules dans la rétine pourrait permettre de stopper la DMLA. Une équipe de chercheurs japonais vient de publier une étude qui marque une avancée dans ce domaine. Ils ont réussi la transplantation de cellules dans la rétine de macaques sans rejet et sans avoir recours à des médicaments antirejet. La greffe a été très bien tolérée pendant les 6 mois qu’a duré l’observation. L’explication tient au fait que les cellules (cellules de la peau modifiées) provenaient d’un macaque donneur qui présentait suffisamment d’homologie génétique avec les receveurs (homozygotie HLA). La bonne tolérance de telles cellules par l’organisme receveur avait été vérifiée in vitro avant l’essai chez le singe.

Cette méthode qui sera testée chez le patient, permettra de disposer de stocks de cellules rétiniennes prêtes à être transplantées.