Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Santé

12 - 05 - 2016

On soigne les MICI ... chez la souris

Des chercheurs français ont démontré chez la souris qu'une modification génétique entrainait une altération de la flore bactérienne digestive et l'apparition de MICI (maladies inflammatoires chroniques de l'intestin). Cette flore altérée a ensuite pu induire des MICI sur des souris sans modification génétique. Le point commun aux mécanismes d'action génétique et bactérien est la diminution de la synthèse de dérivés indolés. L'administration de produits mimant les dérivés indolés a soigné les souris. Les mêmes mécanismes génétiques et bactériens existent chez l'humain. Il reste à essayer le traitement.