Newsletter

Vous êtes ici

Santé

26 - 05 - 2017

Sclérose en plaques : prévoir les poussées

La sclérose en plaques (SEP) est la première cause de handicap moteur non traumatique chez les personnes jeunes. La SEP évolue de façon progressive ou par poussées. Les poussées sont détectées par l’aggravation des symptômes, c’est-à-dire malheureusement, après l’apparition de lésions supplémentaires du système nerveux.

Des chercheurs de Caen ont mis au point une méthode IRM qui permet de prévoir l’apparition des poussées sur un modèle souris de SEP. Ils vont maintenant tenter de l’adapter au patient pour pouvoir intervenir à temps pour protéger le système nerveux.