Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Recherche animale. Si vous le souhaitez, vous pouvez visualiser un exemple

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Recherche fondamentale, Santé

12 - 09 - 2017

Schizophrénie : elle désorganise le développement du cerveau du jeune adulte

Chez la souris et l’humain l’expression des gènes du cerveau est programmée avec précision dans le temps. Sa perturbation chez l’humain causerait la schizophrénie.

 

L’expression des gènes du cerveau se modifie dans le temps selon une programmation très précise. eLIFE vient de publier le tableau de l’expression des gènes du cerveau humain depuis le fœtus jusqu’à l’âge de 78 ans, ainsi que celui du cerveau de la souris durant toute sa vie.

 

 

La programmation génétique est si précise que les experts peuvent donner l’âge d’une personne ou d’une souris en regardant l’expression génétique de tissus du cerveau.

 

Le programme génétique de développement du cerveau se déroule plus rapidement chez la souris que chez l’humain. Il est probablement présent chez tous les mammifères depuis des millions d’années.

 

Les plus grands changements se produisent chez le jeune adulte, vers 26 ans chez l’humain, et concernent les mêmes gènes que ceux touchés par la schizophrénie. Cela expliquerait que cette maladie ne s’exprime qu’à cet âge même si les causes génétiques peuvent être présentes dès la naissance.

 

La prochaine étape est la compréhension des mécanismes qui contrôlent le déroulement de ce programme génétique avec peut-être à terme la découverte de traitements contre la schizophrénie et d’autres maladies mentales.