Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Santé

13 - 09 - 2013

Restriction calorique et cancer

Une étude menée par l'Inserm a montré que chez la souris une diminution de l'apport énergétique alimentaire réduisait de façon importante l'expression d'oncogènes et augmentait l'efficacité de traitements anticancéreux. Des études sont maintenant en cours pour préciser le type de restriction calorique (intensité, moment, durée) qui pourra aider le patient atteint d'un cancer sans risquer de l'affaiblir.