Newsletter

Vous êtes ici

Recherche fondamentale

14 - 09 - 2016

Reproduction : un dogme scientifique bousculé

Depuis plus d’un siècle il était acquis qu’un mammifère ne pouvait naître qu’à partir de la rencontre d’un ovule et d’un spermatozoïde. Seule exception, les clones, mais il s’agit là de la copie d’un individu et non de la naissance d’un nouvel individu. Or des chercheurs ont réussi à obtenir des souris en bonne santé, à partir de la fusion d’un spermatozoïde et d’une cellule précurseur d’ovule modifiée. Cette avancée qui peut paraître mineure au profane, est importante pour la connaissance de la reproduction des mammifères. Elle pourrait dans l’avenir intervenir dans le sauvetage d’espèces animales en dangers d’extinction, ou même dans la reproduction humaine.

Cependant il s’agit de recherche fondamentale et les applications devront encore attendre de nombreux travaux de recherche et de longues années.