Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Recherche animale

16 - 01 - 2015

Reportage : les promesses de l’homme bionique

Est-il possible de commander une prothèse par la pensée ? Le documentaire « Les promesses de l’homme bionique » vous permet de découvrir les progrès réalisés dans le domaine des prothèses intelligentes grâce aux avancées technologiques et à la recherche fondamentale chez le singe (voir la vidéo ci-dessous). Disponible aussi sur le site d’ARTE +7 (jusqu’au 17 janvier) et sur le compte YouTube de FUTURE MAG.

 

 

Les prothèses intelligentes sur ARTE

 

C’est grâce à sa main artificielle que Bertolt Meyer, né sans bras gauche, peut réaliser toutes les activités de sa vie quotidienne. L’histoire de Bertolt agit comme un fil conducteur dans ce reportage qui évoque les progrès technologiques, la recherche scientifique, la psychologie humaine et l’éthique.

 

Mains, jambes, genoux… Les prothèses de nouvelle génération reproduisent de façon fidèle les mouvements des membres absents. En effet, le développement de l’intelligence artificielle a permis de faire évoluer les prothèses traditionnelles vers des prothèses commandées par le cerveau.

 

Comment fonctionne une main bionique ?

 

Développée par Touch Bionics, la main intelligente de Bertolt est attachée au bras grâce à une emboiture. « Deux électrodes posées sur sa peau récupèrent la tension électrique émise par ses muscles lorsqu’ils se contractent et la transforment en commande pour la main via un microprocesseur » nous apprend une séquence animée du reportage.

 

Quand Bertolt réalise une contraction rapide des muscles du bras cela lui permet d’ouvrir tous les doigts de la main. Par contre, deux contractions lui permettent d’accéder à d’autres fonctions comme plier le pouce ou pointer l’index.

 

La recherche chez le singe en 3 étapes

 

Découvrez comment les chercheurs mettent en place un réseau de neurones artificiels :

 

1) Première étape : ils implantent dans le cerveau du singe des électrodes qui vont enregistrer l’activité électrique des neurones. Ce type d’opération est aussi réalisé chez l’humain.

 

2) Deuxième étape : le singe répète certains mouvements, comme attraper une poignée qui lui permet de boire du jus d’orange. Pendant que le singe répète ce geste, les signaux émis par les neurones pour commander le mouvement sont enregistrés.

 

3) Troisième étape : ces signaux sont décodés par un ordinateur et convertis en ordres pour le bras robotisé.

 

 

Retrouvez l’émission scientifique FUTURE MAG chaque samedi à 13h30 sur ARTE.