Newsletter

Vous êtes ici

Santé

29 - 05 - 2017

Réparer les plaies chroniques

La réparation des plaies cutanées peut être difficile en cas de diabète, de brûlure ou de reconstruction chirurgicale large.   

Des chercheurs canadiens ont progressé dans la maîtrise de la cicatrisation. Ils ont montré que des macrophages de souris modifiés in vitro par la protéine MFG-E8 puis réinjectés aux animaux, accéléraient la cicatrisation de la peau en ralentissant l’inflammation et en accélérant l’apparition du tissu cicatriciel.

L’intérêt de la méthode est qu’elle ne nécessite pas l’injection de la protéine MFG-E8, ce qui évite tout effet secondaire. Il reste à vérifier ces résultats chez le patient.