Newsletter

Vous êtes ici

Santé

21 - 02 - 2017

Réparer le cerveau blessé

La possibilité de réparer le cerveau par la greffe de cellules cérébrales immatures (thérapie cellulaire) a été démontrée dans de nombreuses espèces animales.

Une étude récente réalisée par l’Inserm de Poitiers chez la souris vient de préciser que la greffe était beaucoup plus efficace si elle était réalisée une semaine, et non immédiatement, après la blessure. C’est une très bonne nouvelle. Ce délai laisserait le temps de préparer les neurones nécessaires à la transplantation chez le patient. La recherche se poursuit.