Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Santé

15 - 01 - 2018

Pourra-t-on traiter le diabète de type 2 par la bioélectronique ?

Une étude a permis de restaurer par une méthode bioélectronique la sensibilité à l’insuline sur un modèle rat de diabète de type 2.

 

La bioélectronique est un outil thérapeutique émergent qui vise à traiter certaines affections par la stimulation électrique de fibres nerveuses ou circuits neuronaux.

 

Le sinus carotidien* est impliqué dans les désordres métaboliques et hyperactif dans l’intolérance au glucose et la résistance à l’insuline.

 

 

 

Une équipe de recherche a montré que la dénervation du sinus carotidien chez des rats alimentés par un régime riche en graisse ou riche en sucre permettait un retour à la normale du poids, de la glycémie et de la sensibilité à l’insuline. Cette thérapie n’est pas utilisable chez les patients car elle induit des effets secondaires définitifs. 

 

L’équipe a donc mis au point une méthode de stimulation électrique bilatérale** du nerf sensitif qui relie le sinus carotidien au cerveau, stimulation qui vise à inhiber l’activité des sinus carotidiens et l’a testée chez le rat.

 

Un traitement de 9 semaines a restauré la sensibilité à l’insuline et la tolérance au glucose chez des rats atteints de diabète 2. Cinq semaines après l’arrêt du traitement, l’intolérance au glucose et l’insensibilité à l’insuline étaient revenues, ce qui montre le caractère réversible du traitement.

 

A ce stade des études, on peut envisager que ce nouveau type de thérapie du diabète pourrait être appliqué à des patients. La recherche se poursuit.

 

 

*le sinus carotidien est un petit organe situé à la bifurcation des artères carotides. Il agit entre autres sur la régulation de la pression artérielle et sur la détection de l’hypoxie.

**1mA à 20, 30 ou 40kHz et 2mA à 50kHz