Newsletter

Vous êtes ici

Recherche fondamentale

13 - 07 - 2017

Phagothérapie in vivo : comment ça fonctionne ?

La phagothérapie utilise des virus « bactériophages » pour lutter contre une infection bactérienne. Les essais in vitro ont depuis longtemps vérifié l’efficacité du processus. Mais qu’en est-il in vivo ?

Une étude sur modèle animal (pneumonie chez la souris) et modélisation mathématique vient de montrer que les bactériophages ne venaient à bout d’une infection bactérienne qu’avec l’appui du système immunitaire des animaux, et plus précisément des cellules neutrophiles.

C’est une information importante qui contredit l’idée que les bactériophages pourraient à eux seuls venir à bout d’une infection. Il faudra envisager d’exclure les patients immunodéprimés des essais cliniques.