Newsletter

Vous êtes ici

Bien-être animal, Méthodes alternatives

29 - 04 - 2019

Peut-on mesurer le bien-être d’un macaque ?

Relativement peu de primates sont utilisés en recherche biomédicale*. Cependant ils participent à des études dans lesquelles leur état de bien-être peut être dégradé.

 

Or il existe peu d’informations qui permettent d’évaluer cet état à partir de l’observation des animaux.

 

Une étude vient d’être publiée à ce sujet.

 

Cette étude a porté sur une observation précise et détaillée de nombreux paramètres du comportement sur trente-deux macaques Rhésus inclus dans une étude de neurosciences qui comportait une intervention chirurgicale.

 

Les animaux ont été observés avant l’intervention, après le réveil de l’anesthésie, avant et après l’administration d’un analgésique le lendemain de l’intervention.

 

A partir des nombreuses observations sur le comportement et les mimiques faciales, et malgré de considérables variations individuelles, il apparaît que certains indicateurs donnent des informations utiles :

               - le pincement des lèvres et la mastication sont plus fréquents avant l’administration d’analgésique

               - la course au sol est moins fréquente en préanalgésie

               - des déplacements en hauteur montrent un bien-être, les yeux mi-clos, une inclinaison de la tête ou des secousses du corps montrent l’opposé.

 

Les résultats de cette étude montrent que l’état de bien-être ou de mal-être de macaques peut être évalué par une observation du comportement et des mimiques. Ces résultats utilisés en routine permettront d’améliorer la prévention ou le soulagement de la douleur et la promotion du bien-être.

 

https://www.nc3rs.org.uk/news/behavioural-assessment-wellness-and-pain-macaques

 

*environ 0,2% du total des animaux utilisés https://www.recherche-animale.org/infographie-les-chiffres