Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Recherche fondamentale

20 - 05 - 2014

Oubli et petite enfance

Des chercheurs canadiens ont découvert chez la souris un mécanisme qui peut expliquer pourquoi nous gardons peu de souvenirs de notre petite enfance (avant 6 ans). La neurogénèse très active chez le jeune permet le développement du cerveau et efface en même temps les souvenirs ce qui crèe une amnésie infantile. Si on ralentit cette neurogénèse chez la souris les souvenirs persistent.