Newsletter

Vous êtes ici

Santé

10 - 05 - 2017

Obésité et polluants se liguent pour abimer notre foie

Des chercheurs de l’Inserm ont découvert que des doses élevées de dioxine administrées pendant six semaines à des souris obèses entrainaient une forte inflammation puis une fibrose hépatique. La fibrose hépatique peut évoluer vers la cirrhose.

Il reste à découvrir si cet effet toxique se retrouve chez l’humain avec des doses de polluant moins élevées mais absorbées pendant des années, comme c’est le cas pour la population générale. Il faut savoir que le mécanisme en cause peut aussi être activé par d’autres polluants comme le diesel ou le tabac.