Newsletter

Vous êtes ici

Bien-être animal, Institutions, Méthodes alternatives, Réglementation

18 - 12 - 2017

Méthodes alternatives : le rapport d’activité européen 2017 est en ligne

EURL ECVAM, organisme européen en charge du développement, et de la validation scientifique et réglementaire des méthodes alternatives a publié son rapport 2017.

 

Depuis 25 ans l’Union européenne agit pour le Remplacement, la Réduction et le Raffinement (3R) en expérimentation animale. L’action au niveau européen apparaît essentielle quand on sait que, par exemple en France, 94% des lapins, 72% des macaques et 66% des chiens utilisés le sont pour répondre à des obligations réglementaires européennes.

 

Le rapport 2017 du European Union Reference Laboratory for Alternatives to Animal Testing (EURL ECVAM) présente les activités depuis le rapport de novembre 2016.

 

 

 

 

En recherche et développement de méthodes, EURL ECVAM a travaillé sur la toxicité des produits chimiques et des mélanges, l’utilisation du poisson en toxicologie aigüe ou chronique, la recherche fondamentale et translationnelle et la cancérogénèse.

 

La validation scientifique des méthodes a concerné les perturbateurs endocriniens, la neurotoxicité du développement, le contrôle de la qualité des vaccins, la toxicité génétique et la sensibilisation cutanée.

 

La validation réglementaire des méthodes se fait par la rédaction et l’approbation de recommandations de l’OCDE, de l’agence européenne du médicament ou d’autres organismes internationaux. Dans ce domaine plusieurs dizaines de projets sont en cours.

 

Enfin, EURL-ECVAM maintient plusieurs bases de données sur les méthodes alternatives à destination des équipes de recherche.

 

Le rapport est téléchargeable (en anglais uniquement)