Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Santé

09 - 05 - 2018

Maladie pulmonaire obstructive chronique : une avancée majeure sur modèle souris

La maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC ou COPD en anglais) est une inflammation chronique des poumons associée au tabagisme qui touche 300 millions de personnes dans le monde. Elle s’accompagne du développement de difficultés respiratoires majeures. Les comorbidités habituelles sont les maladies cardiovasculaires, l’ostéoporose et la cachexie.

 

Les études épidémiologiques menées chez les patients ont montré que cette maladie était associée à une élévation du nombre de globules blancs du sang, proportionnellement à sa gravité.

 

Des scientifiques ont étudié cette maladie sur un modèle souris de MOPC (nom de code SHIP-/- sur l’image). Ils ont constaté sur ce modèle une élévation du taux de globules blancs et du G-CSF une protéine qui stimule leur production.

 

Ils ont génétiquement supprimé la G-CSF sur ce modèle souris (nom de code G-/- sur l’image) et ont constaté que l’excès de globules blancs avait disparu et que les poumons avaient retrouvé un aspect normal. De plus les atteintes cardiovasculaires, osseuses et musculaires ont elles aussi disparu.

 

 

 

C’est la première fois qu’on parvient à soigner, sur modèle animal, la MPOC.

 

Suite à cette découverte, une étude clinique a permis de vérifier que chez le patient aussi le taux de G-CSF était augmenté.

 

Un essai clinique qui vise à diminuer le taux de G-CSF chez des patients sans mettre en danger leurs défenses immunitaires est en préparation.

 

https://www.jci.org/articles/view/98224

https://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0037483

https://pursuit.unimelb.edu.au/articles/putting-the-brakes-on-lung-disease