Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Santé

05 - 01 - 2018

Maigrir sans effort: la piste des inhibiteurs NNMT

Une substance permet chez la souris de diminuer l’engraissement et le cholestérol sanguin sans réduire la prise de nourriture.

 

L’épidémie d’obésité et de surpoids est un problème mondial. De nombreuses équipes de recherche tentent de trouver un moyen de la contrer.

 

Des chercheurs ont remarqué que quand une cellule adipeuse (adipocyte) commence à grossir, elle surexprime une protéine nommée NNMT* qui ralentit son métabolisme et sa consommation d’énergie, et encourage ainsi le développement du tissu graisseux. Ils ont alors cherché et trouvé une substance qui bloque l’action de cette protéine.

 

 

 

 

 

Cette substance a été testée sur des cultures d’adipocytes puis sur des souris rendues obèses par une alimentation trop riche en énergie.

 

L’administration de cette substance aux souris obèses a entrainé en dix jours une perte de poids de 7% et une réduction du tissu adipeux de 30% comparées au groupe non traité, sans qu’il y ait réduction de la consommation alimentaire.

 

 

 

Enfin, le taux de cholestérol sanguin des animaux traités était redevenu égal à celui d’animaux non obèses.

 

Ces bons résultats encouragent la recherche d’inhibiteurs de NNMT utilisables en médecine humaine pour lutter contre le surpoids et l'obésité.

 

*NNMT ou nicotinamide-N-méthyltransférase