Newsletter

Vous êtes ici

Méthodes alternatives

09 - 11 - 2018

Les organoïdes ou la recherche ex vivo

Les organoïdes sont aujourd’hui un outil incontournable de la recherche biomédicale. Ils permettent aussi de diminuer le recours à l’expérimentation animale.

_______________________________________

Les équipes de recherche de l’Institut national de la recherche agronomique, l’Inra, ont publié un dossier sur les organoïdes, ces nouveaux outils de la recherche biologique et médicale qu’ils développent et utilisent.

 

Les organoïdes sont des organes miniatures cultivés in vitro. Ils sont un intermédiaire entre les cultures cellulaires et les animaux.

 

Ils sont obtenus à partir de cellules souches issues de l’organisme modèle étudié. Ces cellules sont cultivées dans un milieu riche en substances qui favorisent la multiplication, la différenciation et la morphogénèse.

 

 

 

C’est la découverte du potentiel des cellules souches et des moyens de l’utiliser, qui a mené en moins d’une décennie à la création d’organoïdes de l’intestin, de la rétine, du foie, du rein ou du cerveau.

 

Les auteurs citent les apports des organoïdes dans leurs recherches (interaction entre un parasite ou le microbiote et la surface de l’intestin) et plus largement en recherche biomédicale:

               - obtention de cellules et tissus pour les thérapies cellulaires et les greffes

               - modèles d’organes cancéreux pour la recherche d’anticancéreux

               - modélisation de maladies génétiques

 

Enfin, les auteurs précisent que même si les organoïdes ne reproduisent pas encore complètement un organe, ils ne cessent de se perfectionner, apportent déjà de nombreuses informations scientifiques impossibles à obtenir autrement, et ils réduisent le recours aux études sur animaux en permettant des essais préalables ex vivo.

 

Lien :

http://www.inra.fr/Chercheurs-etudiants/Mecanismes-du-vivant/Toutes-les-actualites/Organoides-organes-miniatures-incontournables-pour-la-biologie-et-la-medecine