Newsletter

Vous êtes ici

Recherche fondamentale

10 - 05 - 2017

Les éponges, de nouvelles sources de médicaments ?

La pharmacopée traditionnelle utilise des extraits végétaux voire animaux qui sont parfois à l’origine de médicament universellement utilisés. L’aspirine, par exemple est obtenue à partir de l'acide salicylique présent dans l'écorce du saule. Jusqu’à présent le milieu marin a été peu exploré.

Dans le cadre du projet Bluegenics des études ont été menées sur des invertébrés marins en particulier des éponges afin de rechercher de nouveaux composés actifs dans des domaines tels que : la protection contre les UV, les antibiotiques, les antioxydants, l’ostéoporose, l’immunologie…

Les analyses effectuées à partir d’extraits d’éponges ont identifié des molécules possédant des activités protectrices contre les UV, la maladie d’Alzheimer et certaines souches de Plasmodium (parasite responsable du paludisme). Ces résultats sont préliminaires mais ouvrent de nouvelles voies thérapeutiques.

Thierry Battmann