Newsletter

Vous êtes ici

Recherche fondamentale

17 - 05 - 2017

Les corticoïdes peuvent-ils réparer les muscles ? Peut-être

Les glucocorticoïdes comme la prednisone pris quotidiennement causent à long terme une fonte musculaire. C’est observé chez l’humain et sur les modèles animaux.

Une étude vient de montrer que des doses hebdomadaires (et non quotidiennes) de prednisone amélioraient la cicatrisation et les performances du muscle en cas de lésion. Une dose hebdomadaire de prednisone améliore aussi les performances de souris atteintes de dystrophie musculaire. Dans les deux cas, une administration quotidienne produit l’effet inverse.

La prochaine étape est de tenter de reproduire l’effet réparateur découvert, sur des personnes atteintes de dystrophies musculaires.