Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Recherche fondamentale, Santé

05 - 06 - 2018

Les chiens sont maintenant associés au risque de pandémie de grippe

La découverte en Chine de nouveaux virus influenza chez le chien et la capacité de ces virus à effectuer des recombinaisons génétiques dans cette espèce font du chien un nouvel acteur du risque d’une pandémie de grippe.

_________________________________________

La capacité du virus influenza à passer de mammifères réservoirs à l’humain entretient un risque permanent de pandémie. Les porcs ont ainsi été à l’origine de la pandémie de 2009. Cette situation nécessite des efforts constants de surveillance par les institutions sanitaires du monde entier.

 

Les oiseaux et les porcs sont considérés comme les réservoirs classiques du virus. Les chevaux et les chiens sont quant à eux historiquement considérés comme réduits à héberger quelques lignées stables de virus influenza sans danger pour l’humain.

 

Or il semble que la situation soit en train d’évoluer. Une équipe de recherche vient d’identifier en Chine chez le chien par séquençage du génome viral, deux nouveaux virus influenza A dont l’un, H1N1, a un potentiel zoonotique connu. Il s’agissait de chiens de compagnie, de chiens d’élevage alimentaire et de chiens des rues. Ces virus ont été introduits chez le chien indépendamment et proviennent du porc.

 

De plus ces chercheurs ont mis en évidence que les réagencements de génomes viraux se sont produits chez ces chiens créant de nouveaux réassortiments génétiques qui peuvent augmenter la virulence des virus.

 

Il devient donc maintenant nécessaire de surveiller aussi le chien dans le cadre de l’évaluation et de la prévention du risque zoonotique et pandémique lié au virus influenza, et cela d’autant plus que le chien est une espèce répandue qui vit au contact de l’humain dans le monde entier.

 

 

 

 

La vaccination des chiens contre la grippe pourrait devenir un sujet d’actualité.

 

https://www.asm.org/Newsroom

https://mbio.asm.org/content/9/3/e00909-18