Newsletter

Vous êtes ici

Santé

02 - 08 - 2016

Les astronautes meurent davantage de maladies cardiovasculaires

Une étude de l’université de l’État de Floride est partie de la constatation suivante : sur les 24 astronautes du programme Apollo, 43 % sont décédés à la suite d’une maladie cardiaque, alors que ce taux n’est que de 9 % chez les astronautes n’ayant jamais quitté la Terre et de 11 % chez ceux restés en orbite terrestre basse.

Pour comprendre ce phénomène, des souris ont été placées dans des conditions d’impesanteur et exposées aux rayonnements équivalents à ceux de l’espace. Un dysfonctionnement prolongé des cellules de la paroi des artères a été observé. Cette anomalie peut induire une maladie artérielle occlusive.