Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Recherche animale

03 - 07 - 2015

Le sixième sens du ver

Comment les animaux perçoivent-ils les champs magnétiques ? C’est la question à laquelle ont voulu répondre des chercheurs qui utilisent le ver Caenorhabditis elegans comme modèle d’étude. Ils ont identifié, dans la tête de ce ver, un neurone en forme d’antenne responsable du « sens » magnétique (voir l'image ci-dessous).

 Le champ magnétique de la Terre Notre planète se comporte comme un gigantesque aimant. En effet, les lignes du champ magnétique terrestre vont toujours du pôle Nord au pôle Sud.Le champ magnétique qui entoure la Terre, surnommé « bouclier terrestre », peut être perçu par certains animaux. Mais jusqu’à aujourd’hui le mécanisme exact restait un grand mystère pour les scientifiques. Un ver bien aiguillé Des chercheurs américains ont découvert la première boussole biologique chez le ver C. elegans. Dans la tête de cet invertébré, un neurone en forme d’antenne agit comme un capteur de champ magnétique terrestre. De cette façon, les vers sont capables de s’orienter sous terre afin de toujours creuser vers le bas. Ce mécanisme d’orientation magnétique pourrait être présent chez d’autres animaux comme les oiseaux migrateurs, les dauphins ou encore les tortues. Une piste intéressante à suivre et à valider sur d’autres modèles animaux.Pour en savoir plus sur C. elegans : regardez cette vidéo (en anglais) qui vous explique en deux minutes pourquoi ce ver est utilisé en recherche.