Newsletter

Vous êtes ici

Institutions, Méthodes alternatives, Santé

02 - 10 - 2017

Le projet du National Institute of Health pour une rétine humaine in vitro

Une première étape du projet nord-américain de rétine humaine in vitro a été atteinte.

 

Près de 300 millions de personnes dans le monde souffrent de handicap visuel et parmi celles-ci 39 millions sont aveugles. Ces pertes de vision sont souvent liées à des maladies de la rétine (DMLA, glaucome, rétinopathie diabétique).

 

De meilleurs modèles d’étude permettent d’accélérer le progrès médical. C’est pourquoi la recherche tente depuis des décennies de construire en laboratoire des organes ou parties d’organes humains. Cela nécessite de disposer de suffisamment de connaissances et de maitriser de nouvelles technologies.

 

Aux USA le National Eye Institute, un institut du NIH*, a ouvert en mai 2017 un concours sur trois ans pour la création in vitro d’une rétine humaine miniature sous forme d’organoïde, le 3-D Retina Organoid Challenge ou 3-D ROC.

 

Aujourd’hui une équipe a reçu une première dotation de 90000$ pour son projet. Il s’agit de sérigraphier sur un support, des progéniteurs neuronaux dérivés de neurones adultes.  

 

 

 

 

Le projet semble suffisamment évolutif, efficace et reproductible pour permettre les très nombreux tests qui seront nécessaires pour la sélection de substances en vue de traitements médicamenteux.

 

Cinq autres propositions ont reçu une mention honorable. Pour l’ensemble de ces projets, la prochaine étape est la publication de résultats scientifiques.

 

 

*National Institute of Health = Institut national pour la santé des USA