Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Santé

01 - 10 - 2018

Le Nobel de Médecine 2018 a été attribué à l’immunothérapie du cancer

Le Prix Nobel de Physiologie et de Médecine 2018 a été attribué à James P. Allison et Tasuku Honjo pour leur découverte de l’immunothérapie anticancéreuse.

__________________________________

Le cancer est la principale préoccupation de santé dans nos sociétés. Cette année le prix Nobel récompense la découverte de l’immunothérapie anticancéreuse, qui consiste à stimuler le système immunitaire pour combattre les tumeurs.

 

En 1992, Tasuku Honjo, a découvert sur les cellules T immunitaires, une protéine nommée PD-1 qui agit comme un frein. Il a démontré sur des modèles animaux que le blocage de PD-1 pouvait être une stratégie de lutte contre le cancer. Les essais cliniques ont confirmé cette hypothèse en 2012 chez des patients y compris dans des formes de cancer considérées incurables.

 

A la même époque James P. Allison a étudié la protéine CTLA-4 présente elle aussi à la surface des cellules T immunitaires, et qui agit aussi comme un frein du système immunitaire. Il a démontré en 1994 sur modèle souris et en 2010 chez le patient la possibilité de traiter des cancers en supprimant ce frein.

 

                              

 

Ces chercheurs ont donc découvert deux voies différentes utilisées aujourd’hui par l’immunothérapie anticancéreuse et sur laquelle de très nombreux essais cliniques sont actuellement en cours dans le monde sur la plupart des types de cancers.

 

Ces découvertes ont été réalisées à partir d’observations réalisées en laboratoire sur les cellules puis sur des modèles animaux avant d’être vérifiées en clinique chez le patient.

 

                        

Lien :

https://www.nobelprize.org/prizes/medicine/2018/press-release/