Newsletter

Vous êtes ici

Recherche animale, Santé

02 - 07 - 2015

Le magnolia et la souris

Une molécule issue de l’écorce de magnolia, appelée honokiol, induit la mort des cellules cancéreuses in vitro et in vivo dans des modèles de souris. Une étude américaine montre que l’honokiol bloque le récepteur de l’EGF (epidermal growth factor), surexprimé dans 90 % des cancers de la tête et du cou.