Newsletter

Vous êtes ici

Méthodes alternatives

10 - 08 - 2016

Le don de cellules pour s’affranchir du modèle animal dans la recherche sur la bipolarité

La bipolarité est caractérisée par des sautes d’humeur et des épisodes de dépression sévère. C’est une pathologie mal comprise et mal traitée. Des chercheurs de l’Université d’Edimbourg l’étudient via la collecte de cellules provenant de patients atteints, ainsi que de membres de leur famille non atteints. Ces chercheurs obtiennent des cellules souches à partir de dons de cellules cutanées. Ces cellules souches sont ensuite cultivées avec des cellules du cerveau, pour les étudier dans un environnement de tissu cérébral.

Au-delà de l’avancée espérée en termes de traitement pour cette maladie, la technique permettrait de réduire fortement le recours au modèle animal, voire de s’en passer totalement.