Newsletter

Vous êtes ici

Méthodes alternatives, Recherche animale, Réglementation

10 - 04 - 2015

La valeur de la directive qui réglemente la recherche animale en Europe

Le Wellcome Trust rappelle dans un communiqué récent la valeur de la directive européenne 2010/63/UE. Cette directive encadre le recours aux animaux en recherche. Elle permet la poursuite du progrès scientifique et médical tout en donnant la meilleure protection aux animaux.

 La directive européenne 2010/63/UELa directive établit un cadre rigoureux et harmonisé pour l’utilisation d'animaux en recherche scientifique dans l’Union européenne. Elle affirme la nécessité du recours aux animaux pour le progrès médical et veille à leur bien-être. Elle a été élaborée en concertation avec les groupes intéressés : chercheurs, éleveurs et organisations de protection animale.    La directive :                  -  limite l'utilisation d'animaux à la recherche fondamentale et appliquée pour la protection des humains, des animaux, des plantes et de l'environnement ;                  -  impose le respect du principe des 3R :                   -  encadre et contrôle les structures, les personnes et les études ;                  -  institue une évaluation éthique des projets ;                  -  collecte des informations sur les études réalisées et les animaux utilisés ;                  -  demande aux états membres d'encourager et promouvoir les méhodes alternatives. La France possède sa propre réglementation. Elle a été mise à jour en application de la directive européenne et est sous la responsabilité du ministère chargé de l’agriculture. Ses principes et ses lignes directrices sont semblables à celles de la réglementation européenne.   Le communiqué du Wellcome Trust Le Wellcome Trust est une fondation scientifique et médicale à but non lucratif. Elle a pour mission d'encourager et promouvoir la recherche pour améliorer la santé de l'homme et des animaux. C'est après la fondation Bill-et-Melinda-Gates la plus puissante fondation philanthropique au monde. Suite au dépôt auprès de la Commission européenne d'une initiative citoyenne qui demande l'abrogation de la directive 2010/63/UE, le Wellcome Trust a tenu à rappeler dans un communiqué disponible en 20 langues l'importance vitale de cette directive pour la poursuite de la recherche scientifique et médicale en Europe. Ce communiqué a été adressé au Parlement européen et à la Commission. Il a été signé par 129 institutions de recherche publiques et privées européennes.