Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Santé

11 - 09 - 2014

La résistance aux infections bactériennes

Des équipes de recherche françaises ont découvert que le gène MORN2 permettait à un ver plat de résister à la tuberculose et à de nombreuses bactéries dangereuses pour l'homme. Or ce gène existe chez l'homme et sa stimulation dans des cellules immunitaires humaines les rend capables d'éliminer les mêmes germes pathogènes. Une nouvelle voie de recherche thérapeutique contre les infections bactériennes est ouverte.