Newsletter

Vous êtes ici

Recherche fondamentale

09 - 12 - 2016

La mutation qui a fait évoluer l’humain

Des chercheurs viennent de découvrir qu’une infime mutation du gène ARHGAP11B chez nos ancêtres a provoqué la multiplication des cellules souches du cerveau et l’expansion du néocortex qu’on connaît chez l’humain moderne. Cette mutation serait apparue il y a 1,5 à 0,5 millions d’années.

Ce gène existe sous la forme ARHGAP11A chez les animaux. On a pu vérifier chez la souris que si on le remplace par la forme humaine du gène, les plis du cortex bien connus du cerveau humain apparaissent.