Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Recherche fondamentale

05 - 09 - 2017

La mouche voit beaucoup mieux qu’on ne le pensait

Des chercheurs viennent de découvrir que la mouche voit des détails beaucoup plus fins qu’on ne le pensait.

 

On estimait jusqu’à présent que les yeux des insectes composés d’ocelles incapables d’accommoder, produisaient une image pixelisée de basse résolution, alors que l’œil humain, son large cristallin et sa rétine très dense produisent une image nette de haute résolution.

 

 

 

 

Or des chercheurs viennent de découvrir que les rapides mouvements automatiques des yeux (microsaccades) qui rafraichissent les images et évitent la perte d’intensité lumineuse, sont utilisés par les photorécepteurs et le cerveau des insectes, pour identifier les très petits objets et affiner de façon très importante leur vision.

 

Pour le moment on ne sait pas si les photorécepteurs de la rétine des animaux et de l’humain ont les mêmes propriétés.