Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Recherche animale. Si vous le souhaitez, vous pouvez visualiser un exemple

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Santé

07 - 12 - 2017

La greffe cardiaque a 50 ans

La première transplantation cardiaque sur l’humain a été réalisée il y a 50 ans. Elle a été précédée de plusieurs centaines de greffes chez le chien, étape nécessaire pour préparer la première greffe humaine.

 

Un article du New-York Times nous raconte l’histoire de cette opération chirurgicale qui sauve chaque année dans le monde des dizaines de milliers de personnes.

 

Deux équipes, une en Afrique du Sud dirigée par Christiaan Barnard, et l’autre aux USA dirigée par Norman Shumway, ont progressé parallèlement.

 

 

 

 

La première greffe de cœur chez le chien a été réalisée en 1959 par le Dr Shumway. Par la suite, les deux équipes ont réalisé de nombreuses greffes chez le chien pour mettre au point la technique. En 1967, les 2/3 des chiens greffés pouvaient vivre plus d’un an.

 

 

 

 

 

La première greffe de cœur chez l’humain a été réalisée le 3 décembre 1967 par le Dr Barnard et son équipe. Le Dr Shumway réalisa sa première greffe humaine le 6 janvier 1968.

 

Aujourd’hui, il n’existe aucun système alternatif qui permettrait d’éviter d’utiliser des animaux pour la mise au point d’une procédure chirurgicale de cette ampleur.

 

Même si l’environnement scientifique et médical de telles études n’a plus grand-chose à voir avec celui de 1967, des essais de greffe du cœur Carmat ont dû être réalisés sur des ruminants avant le passage à l’humain. Rappelons que le cœur Carmat vise à sauver les milliers de personnes dans le monde pour lesquelles chaque année aucun donneur n’a pu être trouvé.

 

La recherche se poursuit.