Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Recherche animale

04 - 09 - 2015

La fonction de 400 gènes dévoilée chez la souris

Aujourd’hui, la fonction de la plupart de nos gènes reste inconnue. Sachant que 99 % des gènes présents chez la souris ont un équivalent chez l’humain, un groupe international de chercheurs a créé des lignées de souris mutantes afin de dévoiler le rôle associé à chaque gène.

 

Test de perception pour souris

 

La souris, véritable « modèle » biologique 

 

Pourquoi la souris a-t-elle été choisie comme modèle pour déterminer les fonctions associées aux gènes ?

 

D’abord, parce qu’on partage avec elle 90 % de notre génome. D’ailleurs, 99 % des gènes présents chez la souris ont un équivalent chez l’homme*. 

 

De plus les progrès récents réalisés dans la manipulation génétique permettent de créer des modèles de souris qui reproduisent les maladies humaines.

 

Un projet ambitieux : analyser les 25 000 gènes de la souris


En 2005, le génome complet de la souris (Mus musculus) a été séquencé. La prochaine étape, plus longue et compliquée, consiste à déterminer les fonctions des protéines codées par les 25 000 gènes identifiés.

 

Aujourd’hui, dix ans après le séquençage, très peu de gènes sont associés à une fonction. Pourtant, cela nous aiderait à mieux comprendre l’apparition de certaines maladies comme le diabète, l’obésité ou la maladie d’Alzheimer.

 

Un groupe de chercheurs a relevé le défi et a calculé que d’ici à dix ans, la totalité des 25 000 gènes de la souris devraient révéler leur rôle. Ils ont déjà identifié la fonction de 449 gènes chez la souris.

 

Comment ? Grâce à la création de lignées de souris mutantes. En effet, l’invalidation d’un gène chez l’animal, suivie de l’identification des fonctions altérées par l'invalidation, est l’une des approches utilisées pour identifier le rôle d’un gène.

 

 

 * À ce sujet, il faut savoir qu'il y a plusieurs façons de comparer les espèces à partir de la génétique. Le génome est l'ensemble de l'ADN. Un gène est une séquence du génome qui définit une protéine qui sera synthétisée. Les gènes équivalents chez l'homme et la souris (c'est à dire 99% des gènes de ces espèces) seront à l'origine de protéines équivalentes, c'est à dire qui se ressemblent et ont des fonctions très proches. Mais ces protéines ne sont pas parfaitement identiques car les séquences d'ADN qui les définissent ne le sont pas. On considère qu'il y a environ 90% d'identité des séquences d'ADN, c'est à dire du génome.

 

Ce sujet vous intéresse ? Lisez notre guide des souris les plus utilisées au laboratoire.