Newsletter

Vous êtes ici

Avancées scientifiques, Santé

06 - 07 - 2018

Insuffisance rénale : demain la thérapie génique ?

La recherche en thérapie génique commence à développer chez la souris les vecteurs viraux qui pourraient permettre de traiter l’insuffisance rénale.

____________________________

 

L’insuffisance rénale est une maladie grave qui peut mener à la dialyse et à la greffe d’organe. L’hypertension et le diabète sont les principaux responsables de l’augmentation de son incidence. Des voies de recherche prometteuses mais encore débutantes sont la thérapie cellulaire et la thérapie génique.

 

La thérapie génique est aujourd’hui une solution médicale confirmée. Plusieurs médicaments de thérapie génique sont aujourd’hui autorisés en Europe, aux USA et en Chine. De nombreuses équipes travaillent à sa mise en œuvre dans l’insuffisance rénale.

 

Une équipe de chercheurs a évalué chez la souris et sur des organoïdes dérivés de cellules souches rénales humaines la capacité de six vecteurs viraux utilisés en thérapie génique, à transférer des gènes sur des cellules rénales.

 

 

 

 

Le virus synthétique Anc80 a fonctionné in vitro et chez la souris. Il est important que ce vecteur fonctionne aussi chez la souris pour permettre l’étude et la mise au point de la thérapie génique rénale avant de passer chez le patient.

 

Les prochaines étapes seront :

     - l’identification des gènes qui permettront de corriger l’insuffisance rénale

     - la limitation de l’action des vecteurs au rein à l’exclusion d’autres organes.

 

 

https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/insuffisance-renale

https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/therapie-genique

https://medicine.wustl.edu/news/gene-therapy-method-developed-to-target-damaged-kidney-cells/

http://jasn.asnjournals.org/content/early/2018/07/04/ASN.2018040426.abstract?sid=4d7fe20e-86c2-4904-9a7a-914b398e4998