Newsletter

Vous êtes ici

Recherche fondamentale

26 - 06 - 2017

Institut Pasteur : des virus modifiés qui vaccinent puis disparaissent

Qu’ont en commun Chikungunya, Zika, MERS et Ebola ? Ce sont des maladies provoquées par des virus à ARN. Ces virus ont le taux de mutations spontanées le plus important connu, ce qui complique la création de vaccins.

Des chercheurs de l’Institut Pasteur, ont réussi à utiliser cette capacité contre les virus eux-mêmes : ils les ont modifiés pour que les mutations spontanées anéantissent la virulence. Ils ont vacciné des souris contre deux virus à ARN ainsi modifiés, dont le virus de la grippe A : l’injection a vacciné les animaux puis la population virale s’est éteinte d’elle-même.

Ces résultats encore expérimentaux ouvrent la voie à la création d’un nouveau type de vaccins.