Newsletter

Vous êtes ici

Recherche animale, Santé

31 - 07 - 2015

Inégaux face aux infections intestinales

Une équipe de l’EPFL a cherché à comprendre pourquoi certains individus sont plus sensibles aux infections intestinales que d’autres. Pour cela ils ont infecté des mouches (Drosophila melanogaster) avec des bactéries intestinales. Les scientifiques ont identifié un groupe de gènes, présent chez des souches spécifiques de Drosophile, qui favorise la résistance aux infections et limite les dommages causés à l’intestin.